Votre profil émotionnel

C’est un des fondements de l’apprentissage : connaître son profil d’intelligence émotionnelle. Ceci vous guidera sur l’intensité du travail à fournir sur telle ou telle composante.

Par votre biologie, votre expérience, vos savoirs, vous êtes uniques. Il vous appartient en conséquence de procéder aux réglages nécessaires à un bon apprentissage. Pour ce faire, il faut mieux vous connaître. En matière de test de Q.E. (quotient émotionnel), il n’y a pas de bonne ou de mauvaises notes mais plutôt des spécificités. Pas de panique si vous constatez un niveau de Q.E. peu élevé. Les progrès peuvent venir vite même si la programmation neurologique nécessite du temps et de la répétition.

C’est le moment de télécharger le document n°2. Il s’agit du test élaboré par Anja Von KANITZ, autrice de « L’intelligence émotionnelle, vos émotions sont vos alliées » (référence n°2). Bien évidemment, les tests sont nombreux mais j’ai retenu celui-ci pour une raison simple : il peut être exploité par vous-même.
Sa fiabilité est largement suffisante. D’ailleurs, aucun test en ce domaine n’est véritablement scientifique. Pour les incrédules, libre à vous d’en choisir un autre pour comparer.